POURQUOI ECRIRE AU QUOTIDIEN?

Vous êtes-vous déjà demandés ce qu’écrire pourrait vous apporter dans votre vie ? Et si, se munir d’un stylo et d’une simple feuille (ou pour les plus connectés : son clavier) était une des meilleures décisions à prendre dans vos habitudes quotidiennes ?

Dans cet article, vous découvrirez les 7 meilleurs bienfaits de l’écriture (oui parce qu’il a bien fallu faire un choix…).

Les 3 règles d’or à retenir avant de rentrer dans le vif du sujet 

« Moi ? Écrire ? J’ai toujours été nulle en rédaction ».

« Moi ? Écrire ? En mon grand drame, je suis loin de m’appeler Victor Hugo ».

« Moi ? Écrire ? La seule chose que je savais faire en cours de français c’était dormir ».

Nous pourrions passer toute la nuit à lister les arguments de ceux et celles qui pensent que l’écriture n’est faite que pour les personnes qui ont un don ou qui maîtrisent la langue de Molière comme leur poche (et puis il n’y a pas que cette langue !).

  • Règle n°1 : écrire c’est tout simplement s’exprimer. Votre niveau rédactionnel ? C’est loin d’être la priorité. L’unique chose qui compte c’est réaliser ce qu’écrire peut vous apporter.
  • Règle n°2 : Pas de chichi. Lâchez-vous ! Tout est permis.
  • Règle n°3 : demandez-vous quel serait l’endroit et le moment idéal de votre journée pour écrire en toute tranquillité.

Maintenant que le cadre est posé. Vous allez encore plus adorer la suite. 

L’écriture, un défouloir à portée de main

Pratiquer l’écriture au quotidien a bel et bien des vertus thérapeutiques. Et d’une puissance que beaucoup d’entre nous sous-estiment…

Marguerite Duras considérée comme l’une des auteurs françaises les plus talentueuses disait : « Ecrire, c’est hurler sans bruit. »

Avez-vous déjà essayé la boxe pour sortir tout ce que vous aviez en vous ? Colère, rage, frustration, besoin de dépasser ses propres limites.

Ou le violon ? Tristesse, nostalgie, émotions.

Ou privatisé une île déserte ? Besoin de rêve et d’évasion, de se retrouver seul avec soi-même, de faire le vide dans sa tête.

Ou d’une sortie entre amis ? Besoin de se détendre, de rigoler, de vous confier.

Et bien voyez-vous, lorsque vous écrivez c’est un peu le condensé de toutes ses activités qui vous sont offertes.

Jackpot ? Un peu oui.

Et on vous explique pourquoi :

Lorsque l’on dépose sur une feuille toutes les pensées et émotions que l’on garde en soi, il se passe un phénomène assez extraordinaire : on se sent comme plus léger, nettoyer, vider. Un nouvel espace se crée en nous, autour de nous et, nous ouvre d’autres portes puis de nouvelles opportunités dans notre réalité.

Pourquoi l’écriture permet-elle cela ? Car lorsqu’on écrit, on est totalement libre et on lâche enfin prise.

Ce n’est pas un hasard si d’ailleurs aujourd’hui, des métiers est totalement dédié à l’écriture thérapeutique comme la graphothérapie. Le principe ? Via des ateliers d’écriture, soigner les traumatismes ou toutes autres formes d’évènements qui nous paralysent.

Seul ou en accompagnement, il y a également l’écriture automatique qui permet à votre inconscient de s’exprimer librement et sans limite et de vous délivrer des messages qui vous apprendront énormément sur vous-même. Une expérience à tenter si vous souhaitez réaliser combien votre cerveau a des ressources bien caché et parfois… surréalistes.

« Ecriture, écriture, dis-moi qui je suis vraiment »

Avez-vous déjà rencontré des personnes très timides dans la vie et qui lorsqu’elles montent sur scène se métamorphosent totalement ?

Et bien faire l’expérience de l’écriture c’est un peu le même principe : ne plus avoir peur de se mettre à nue et donc de découvrir vraiment qui l’on est. D’oser s’exprimer comme vous ne l’avez jamais fait auparavant ou différemment. Sans limite, sans contrainte.

Dans un monde où « faire semblant » est plus actuel que jamais et où les phénomènes de masses envahissent chaque domaine de notre existence (comme la mode ou la façon de penser), prendre pour habitude d’écrire est une occasion en or, gratuite et à la portée de tous pour se reconnecter à qui l’on est vraiment. Partir à la découverte de ce qui est vrai et authentique en nous. En résumé, réaliser à quel point nous sommes uniques.

Pour ceux qui hésitent encore, installez-vous bien dans votre canapé et les pieds en éventail puis, prenez le temps de regarder ce petit film : Ecrire pour exister – Bande annonce.

Lorsque l’on commence à écrire, nous entamons en réalité un vrai travail d’introspection et ce quelques soit le support choisi : blog, journal intime, article, poème, free-style, chanson, scénarios, romans, lettres… ou tout autre forme de rédaction !

En effet, ce que l’on exprime sur une feuille est notre propre vision du monde. Et il y en a autant sur terre qu’il y a d’être humain sur la planète.

La pratique de l’écriture booste la confiance en soi

Depuis la nuit des temps, écrire est l’un des moyens d’expressions les plus utilisés par l’homme. Pourquoi ? Car lorsqu’on écrit on affirme qui l’on est et on partage ce que l’on souhaite vraiment partager. S’exprimer avec ses mots et ses pensées, sans que personne d’autre ne nous dicte quoi que ce soit et sans redouter le regard des autres, nous permet d’exister pleinement.

Démonstration : Votre boss ne vous a pas lâcher d’une semelle de la journée. « Fais-ci, fais-ça, non pas comme-ci, pas comme-ça ». Entre temps, vous avez tout fait pour vous contenir et ne rien laisser paraître. Pourtant, si vous disiez tout haut ce que vous pensiez tout bas, le scénario n’aurait sûrement pas été le même. Fin de la journée de travail. Les nerfs à vif vous rentrer chez vous et votre mauvaise humeur avec. Stylo, papier, vous laissez sortir tout ce que vous auriez souhaité assumer. Vous posez enfin le stylo et après une grande respiration de soulagement vous vous sentez étrangement plus serein, déterminé et plus fort. C’est décidé, demain mon patron découvrira vraiment qui je suis et me fera alors bien plus confiance.

Si c’est bientôt votre anniversaire ou si vous voulez tout simplement vous faire plaisir, voici le bon plan du jour pour faire de l’écriture votre partenaire de confiance : ici.

L’écriture, l’activité idéale pour développer sa créativité

Pour Philippe Robinet, Président fondateur du Labo des histoires : « Nous constatons dans cette étude que les Français écrivent et aiment écrire, c’est une excellente nouvelle. Nous, au Labo des histoires, nous voyons chaque jour dans nos ateliers d’écriture que les jeunes prennent du plaisir à écrire. L’écriture créative est un formidable vecteur de communication. Les ateliers nous permettent de prendre la mesure de l’imaginaire des jeunes Français et de leur redonner confiance en eux. Ils nous le prouvent ici en déclarant que non seulement ils écrivent, mais qu’en plus ils aiment ça. »

Vous pensez ne pas avoir la fibre créative ? Et bien détrompez-vous. Pour pouvoir être créatif, il faut avant tout pouvoir imaginer. Et cela, d’une manière ou d’une autre, tout le monde le fait. Lorsqu’on raconte une histoire qu’on aimerait bien vivre, nous y sommes déjà. Puis, rappelez-vous qu’on a tous été enfant. Et qui de plus imaginatif et créatif qu’un enfant ? A partir d’un rien, nous pouvions passer des heures à jouer dans un monde imaginaire. Seulement, beaucoup d’entre nous ont oublié leur âme d’enfant et grâce à l’écriture, nous avons la possibilité de lui redonner la parole. Alors oui, nous sommes tous créatifs et se mettre à l’écriture est un super moyen de mettre sur papier toute l’imagination infinie qui se promène dans votre cerveau.

D’une petite idée même insignifiante, peut en sortir d’incroyable récits et personnages. Et c’est en se laissant-aller que la magie opère…

Besoin d’aide pour démarrer le gros moteur créatif qui sommeille dans votre cerveau ? Voici une jolie trouvaille qui risque de vous plaire : cadeau.

Pratiquer l’écriture structure vos pensées

Voir les choses aux claires, ça fait vraiment du bien et appeler à la rescousse l’écriture est sûrement l’une des meilleures idées à appliquer pour tout mettre à plat et vous dire finalement : « ce n’est pas si insurmontable que cela. Il suffit simplement d’être plus organisé. »

Démonstration : vous n’avez pas réussi à dormir de toute la nuit, tellement votre cerveau carburait à 1000 km/heure. Trop de choses en tête, des idées qui jaillissent de partout, un emploi du temps surchargé, des petites urgences qui n’arrêtent pas de s’accumuler. STOP. Posez-vous quelques secondes et respirez un bon coup.

Saisissez-vous de votre carnet ou d’une jolie page blanche et remplissez là de tout ce qui se bascule dans votre tête. Cela peut se faire sous forme de liste, de carte mentale (« mind map ») ou par l’écriture au sens propre du terme, pour nettoyer tout ce qui pollue votre pensée.

Que ce soit pour un projet professionnel, personnel, l’envie de prendre de nouvelles résolutions, pour planifier un évènement, faire un bilan de son année passée, de faire du développement personnel… La liste est infinie.

Cela permet deux choses : construire un cadre autour de vos pensées et leur permettre ainsi de ne pas partir dans tous les sens. Puis, reformuler de façon précise et concise ce qui au départ vous prenez de longues minutes à expliquer. 

C’est ici qu’on remarque alors un autre bienfait de l’écriture. La justesse des mots qui résument des paragraphes entiers. Trouver le bon mot pour en englober pleins d’autres simplifie automatiquement la pensée. Cela permet de libérer de l’espace dans votre cerveau pour plus d’efficacité et de clarté. C’est quand même plus agréable, n’est-ce pas ?

Alors pour résumer en une phrase tout ce qui vient d’être dit : l’écriture ne restructure pas seulement vos pensées, mais toute votre vie.

Ecrire est super efficace pour lutter contre le stress et la maladie

Des études anglophones faites en 2005 confirment que pratiquer l’écriture au quotidien peut avoir un effet direct sur notre taux de stress et d’anxiété et donc sur de graves maladies qui sont bien souvent liés à ceux-ci.

Plus concrètement, si vous écrivez entre 15 à 20 min sur vos émotions ou ressentis, en le faisant trois à cinq fois en quatre mois, vous gagnez en vitalité et votre humeur se stabilise puis votre pression sanguine et foies enregistrent des résultats positifs.

La revue Science a publié une double étude faite G. Ramirez et S. Beilock de l’Université de Chicago (« Writing about testing worries boosts exam performance in the classroom »).

Le cas traité ? La pratique de l’écriture avant un examen. L’étude s’est déroulée en deux temps : dans un premier temps il était question de mettre un X nombre de personnes dans une situation de stress et évaluer leur taux de stress. Dans un second temps, le groupe a été divisé en deux parties. L’un sans condition de stress particulière (groupe de contrôle) et l’autre avec des conditions volontaires pour déclencher le stress qui avait pour consigne d’écrire sur leur stress avant d’entamer l’expérience. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

L’écriture post-examen a bien un impact positif sur le taux d’anxiété de ceux qui le pratiquent. En effet, comme nous pouvons le visualiser sur le graphique ci-dessus, les participants du groupe B sont bien plus nombreux à avoir enregistré une bonne moyenne à l’examen.

L’écriture, une activité que l’on peut pratiquer à volonté

Écrire c’est de loin l’activité la plus économe qu’on puisse trouver sur Terre et pourtant ses bienfaits sont nombreux. Hormis l’illettrisme encore fortement présent dans certaines parties du globe, l’écriture peut être pratiquée sans véritables embûches par tous et ce quel que soit le niveau de chacun lorsque l’objectif est principalement thérapeutique.

La bonne nouvelle c’est qu’il y en a pour tous les goûts :

Nous retrouvons d’abord les adeptes du journal intime. Le choix du temps et de l’espace pour retranscrire vos réflexions et pensées sont entre vos mains. Ce qui est sûr, c’est que votre temps vous le remplissez bien et que le sentiment de liberté d’expression peut-être parfaitement respecté.

D’autres opterons pour le blog/articles ect… afin de faire entendre leur voix, leur vision du monde, leur passion, en somme : qui ils sont.

Puis il y a aussi les spécialistes des « list to do it » où la consigne est d’écrire tout ce que l’on souhaite accomplir dans un court-moyen-long terme. Une méthode super efficace pour ceux qui ont besoin de mettre de l’ordre dans ses idées et de devenir plus organisés.

N’oublions pas bien sûr les artistes dans l’âme, qui laissent leur imagination guider leur plume sur la feuille blanche. Crée une histoire, des poèmes, des scénarios ect, des chansons, des textes engagés…

La liste est longue si l’on s’engouffre dans les milles et uns avantages qu’offre la pratique de l’écriture au quotidien.

On vous prête un stylo pour pouvoir la compléter ?