Pourquoi expérimenter au quotidien?

Qu’est-ce qu’on l’aime notre zone de confort n’est-ce pas ?

C’est peut-être la chose que l’on aime le plus au monde. Elle ressemble tout à fait à ce moment où l’on se couve dans notre couverture bien douillette et sentant la lavande après une journée éreintante et où l’on se dit que l’on pourrait y rester ad vitam éternam.

Marcher dans un quartier où nous avons passé toute notre enfance, où l’on connaît chaque commerçant, chaque voisin, où toutes nos habitudes sont parfaitement rodées comme du papier à musique, où l’on se sent comme un véritable poisson dans l’eau… sans l’ombre d’un risque ou d’une zone inconnue qui pourrait nous déstabiliser dans tout ce qu’on a bâtit avec soin durant toutes ces années.

A première vue, c’est plutôt un scénario plaisant, sans embûches et entouré d’un super filet de sécurité contre les intempéries. Pas de bobos, pas de chutes qui font mal… et après ?

Expérimenter, c’est sortir de sa zone de confort.

Mais quels sont les intérêts d’expérimenter et de sortir de sa zone de confort ?

Voici une superbe démonstration imagée qui vous donnera déjà de précieuses clés de compréhensions.

« Tu manques d’expérience ».

« Au lieu d’imaginer, vis le ! »

« Comment peux-tu être sûr d’une chose si tu ne l’as jamais testé ? »

Pour vous aidez à réaliser à quel point expérimenter doit devenir une pratique quotidienne, nous avons brossé pour vous le tableau des 5 raisons qui nous mettrons tous d’accords sur le sujet.

RAISON N°1 : Et si l’heure était venue de savoir qui vous êtes vraiment ?

Quel lien y a-t-il entre expérimenter et savoir réellement qui l’on est ?

Une mise en scène de tous les jours va permettre d’éclaircir cette interrogation de première importance : « Imagine te retrouver dans une situation extrême. Par exemple, une personne tente d’agresser une personne face à toi. Elle est sans aucun doute dangereuse. Que fais-tu ? Tu sautes à son secours ou tu restes paralysé devant la scène ? ».

darius-bashar-498533

Certains diraient d’instinct qu’ils viendraient directement au secours de la personne. Mais cette réponse est donnée alors qu’ils se trouvent dans leur zone de confort, c’est-à-dire sur leur canapé et en train de regarder le dernier Spiderman.

Mais qu’en serait-il vraiment s’ils s’étaient retrouvés réellement dans la situation ? Avec la peur réelle de se faire blesser et que finalement contre toute attente, la réaction instinctive est de prendre ses jambes à son cou plutôt que de risquer sa vie pour l’autre.

Qui nous sommes-nous ? Nous sommes notre réaction première face à un contexte réel donné. Et ce que nous « imaginons » être peut-être validé ou invalidé à la seule condition de l’avoir expérimenté pour de vrai.

En somme, l’expérience réelle est un véritable phare qui nous montre qui l’on est vraiment. L’expérimentation nous dévoile l’espace qui se trouve entre ce qu’on aimerait incarner et ce qu’on incarne à l’instant T. L’expérience nous montre avec une précision sans faille qui l’on est vraiment à l’instant T de notre vie et nous invite alors à jauger la marge d’évolution que nous avons devant.

Et la bonne nouvelle c’est quoi dans tout cela ?

C’est que notre marge d’évolution est infinie… car une fois l’expérience vécue et digérée nous élargissons notre champ de connaissance de soi et nous permets ainsi de partir à la conquête d’autres territoires encore jamais non foulés qui se trouvent en nous.

Nous avons déniché un petit article qui complète notre plaidoyer. Bonne lecture !

RAISON N°2 : Comprendre enfin ce que signifie « se sentir vivant »

Peut-on avoir le cœur qui bat, l’air qui rentre dans les poumons, tout notre système cérébrale et musculaire qui fonctionne à la perfection et être « mort » en même temps ?

Et bien… tout dépend du regard que l’on pose sur notre existence.

Cliniquement parlant nous sommes tous vivants… Mais se sentir vivant est une autre paire de manche.

Posez-vous la question suivante : Quels sont les moments dans votre vie où vous vous êtes sentis véritablement vivants ?

Pour mieux illustrer ce propos, lorsqu’une personne se sens vivante c’est à peu près ce style de témoignage que l’on peut entendre en diverses et variées versions : « cet instant-là, je m’en souviendrais toute ma vie… c’est comme-ci toutes les cellules de mon corps radiaient une énergie sans pareil et qui n’a absolument rien à voir avec nos états du quotidien. D’un coup je me suis sentis respirer de tous les pores de mon corps, comme-ci pendant des années j’avais été enfermé dans une pièce sans véritable lumière et trop étroite par rapport à ce qu’était vivre vraiment. Je ne me suis jamais senti aussi vivant de ma vie qu’à ce moment et chose étrange… lorsque je posais le regard sur les choses qui m’entouraient, elles aussi je ne les voyais plus comme avant… je les voyais vraiment, comme-ci tout à fait simultanément à la sensation que j’ai ressentie, elles aussi sont devenus vivantes. C’est-à-dire comme ci tout prenait un relief alors que pendant des années je n’y avais jamais prêté attention. Maintenant, elles existaient à part entière à mes yeux, car je me sentais existé à part entière. »

Lorsque l’on expérimente au cœur de notre quotidien, nous nous inscrivons dans cette dynamique-là.

caroline-hernandez-177784

Alors, qui signe pour tenter l’expérience ?

Pour les partants, voici un super mode d’emploi pour vous assurer une réussite à coup sûr. A vos marques, prêt, feu, partez !

RAISON N°3 : Booster imparable pour gagner en confiance en soi

Alors on vous met tout de suite au menu du jour.

Accumuler les expériences nouvelles ou dans lesquelles l’on se sent encore étranger est sûrement la meilleure méthode pour passer d’un état incertain à un état remplit de confiance en soi.

En effet, se confronter à une réalité qui va nous apporter de nouvelles sensations, de nouvelles perceptions de ce qui l’en est vraiment peut certes de temps en temps nous ébranler de manière désagréable… mais dans tous les cas, c’est grandi que l’on en sort, et en sortir grandit c’est gagner en affirmation que ce soit à un degré conscient ou inconscient.

Quoi qu’il en soit… soyez-en sûr, ce n’est pas l’expérience en soi qui nous donne plus confiance en nous dans un premier temps, mais c’est le fait d’avoir sauter le pas dans une zone inconnue qui nous donne confiance en nous.

Accumuler les expériences, les unes après les autres, nous renforce au fur et à mesure et vous verrez qu’après un certain temps, tous ces moments où vous avez accepté d’être dans une sorte de « déséquilibre » vont vous donner de merveilleux fruits de confiance en vous et transformations intérieures.

Prenez l’exemple très basique (mais très parlant) d’une jeune fille qui a toujours été très timide, dans son monde à elle et pas forcément très à l’aise lorsqu’elle se retrouve en groupe ou dans un contexte qui lui est étranger. Cependant, cette jeune fille adore voyager et son rêve suprême est de partir un an en Australie. Prenant son courage à deux mains, elle décide alors de prendre une décision comme elle n’en a jamais prise auparavant : de partir un an toute seul à l’autre bout de la Terre.

atlas-green-1507

Voilà qu’elle atterrit sur un territoire où la seule chose dont elle a entendu parler ce sont les kangourous et comble de l’histoire… Parler anglais est sa phobie n°1. Mais voilà qu’elle n’a pas le choix que de parler à tous types de personnes pour trouver un appartement, un job, pour se faire des amis, pour vivre son voyage à 100%. Chaque jour de son quotidien australien elle n’a pas d’autres choix que d’accumuler les expériences, rencontrant des gens d’univers totalement différent du sien… 9 mois plus tard, la voici de retour sur sa terre natale. Ce n’est plus la même personne qui est revenue… mais sa version évoluée, sociable, énergique, qui prends les devants, qui ose ! La confiance en soi ? Oui c’est tout à fait cela !

Ça vous donne envie ? Alors cliquez juste ici.

RAISON N°4 : Devenir une machine à se surpasser

Expérimenter c’est se surpasser. C’est traverser ses peurs et ses doutes et ne cesser d’avancer malgré tout sur un terrain de jeu qui est loin du confort que l’on connaît habituellement.

Et se surpasser à quoi cela sert ? Cela sert à prendre conscience de l’incroyable potentiel qui se trouve en nous et à l’utiliser enfin concrètement dans notre quotidien.

Se surpasser c’est plonger dans l’océan de l’inconnu même si l’on est un très très mauvais nageur et réaliser alors que l’on arrive à prendre le pli et devenir quelque temps après expert en natation.

arnold-exconde-311694

Le surpassement de soi ne peut s’exprimer finalement que lors d’expérimentation et lors d’aucun autre type de contexte ! Cela nous permet d’élargir notre zone de confort. Nous transformons la zone d’inconfort dans laquelle on atterrit via l’expérimentation en zone de confort puisqu’elle nous est plus inconnue comme auparavant.  Cela nous permet de se sentir accomplit, d’être fiers de nous et de se rendre combien nous sommes capables de réaliser des choses qu’on aurait jamais pensé pouvoir faire.

On fait un petit détour du côté football pour illustrer nos propos sur le surpassement et l’expérimentation. La vidéo ? Juste .

RAISON N°5 : Devenir une référence pour les autres

Oui, vous avez bien lu.

Faire de l’expérience partie intégrante de votre vie c’est oser et les personnes qui inspirent sont celles qui osent et qui ne restent pas dans leur zone de confort.

Martin Luther King, Nelson Mandela, Gandhi, Beyoncé, Simone Weil, Alexandra David Neel, Jacques Lusseyran etc.… Ils sont nombreux mais pas tant que cela en termes de proportionnalité. Ils créent leur réalité en expérimentant et non pas uniquement en imaginant sans jamais se « tremper », « s’engager », « prendre des risques », « accepter de chuter » dans des zones où ils n’ont pas leurs repères habituels.

john-paul-joseph-henry-474826

Pour s’accomplir en tant qu’être, avec toute son authenticité, il n’existe pas d’autres alternatives que de passer par la case expérience. Et il n’y a rien de plus admirable qu’une personne qui s’accomplit en tant que tel puisque c’est sûrement la chose la plus haute à décrocher pour tout être vivant.

Expérimenter c’est monter sur le ring et se battre contre ses peurs et ses doutes, et celui qui l’applique donc au quotidien devient un modèle de solidité et de courage aux yeux de ceux qui aimeraient également combattre leur peur et leur doute.

Ainsi, si vous êtes de nature à vous surpasser plus pour les autres que pour vous-mêmes, alors commencer à expérimenter pour que les autres puissent trouver la force de le faire à leur tour… et très vite vous le ferez aussi pour vous-même.

Connaissez-vous l’émission célèbre « Seul face à la Nature » (Man Vs Wild dans la version originale) où nous suivons un homme qui se plonge au cœur de la nature sauvage et parvient à survivre dans les circonstances les plus inconfortables au monde ?

Et bien si ce n’est pas le cas, nous vous invitions vivement à visionner un de ses épisodes pour comprendre en profondeur la corrélation entre l’expérience au quotidien et devenir une référence pour les autres.

RAISON BONUS : Pour faire monter l’adrénaline un peu plus souvent !

Et si l’on vous dit que les sensations fortes que l’on vit dans les parcs d’attractions ne font même pas le dixième du poids de ce que l’on ressent lorsque l’on expérimente dans sa vraie vie ?

Que oui, la vie est peut-être le parc d’attraction le plus phénoménale qui n’est jamais été crée pour l’homme et qu’aucune invention virtuelle ne pourra égaler.

Que pour vraiment le croire il faut le vivre et que pour le vivre il faut l’expérimenter le plus possible, à chaque occasion qui se présente. La vie est un cadeau et tant qu’on le verra comme un cadeau empoisonné, nous ne réaliserons jamais combien cela est vrai !

caley-dimmock-442468